158 Rue 104B Cotonou Bénin
+229 21 31 05 04
hello@i2n.bj

Pourquoi avoir un .bj

Identité Numérique Nationale

Ancrer son identité numérique dans sa réalité nationale

Choisir avec soin sa visibilité sur Internet fait partie d’une stratégie de développement, au plus près de ses clients nationaux ou continentaux.

Conseils de pros : six excellentes raisons pour choisir un nom de domaine « .pays ».

1

Optimiser les résultats des moteurs de recherche en faveur des sites web en .pays

Lorsqu’un internaute fait une recherche par pays, sur un produit/service spécifique, le site web qui utilise le .pays en question apparaitra plus haut dans le classement d’un moteur de recherche. Le référencement est donc naturel, automatique du fait de la géolocalisation des requêtes tapées sur le moteur de recherche.

2

Gagner en crédibilité, en confiance vis-à-vis des visiteurs de votre site

Les acheteurs locaux vont préférer acheter sur des sites web ayant des noms de domaine facilement localisables grâce à leur caractère restreint. D’autres internautes vont être motivés par leur attachement à la patrie dont le pays est associé au nom de domaine.

3

Gagner en crédibilité à travers sa marque

Les entreprises construisent et promeuvent mieux leurs marques de fabrique autour du nom de domaine pays.

4

Les .pays boostent la confiance

Les internautes font plus confiance à un site voire un email avec un nom de domaine géographique (en .pays) du fait de son origine locale confirmée.

5

Garantie d’une meilleure traçabilité

Le .pays indique à première vue, et sans équivoque l’identité numérique à laquelle un site web ou une adresse email est associé. Les entreprises peuvent justifier de leurs origines locales vis-à-vis de leurs clients, une aubaine pour des consommateurs de plus en plus préoccupés par l’origine des produits.

6

Nom encore disponible

Les extensions génériques ont atteint des enregistrements record, soit plus de 131 millions de nom de domaine enregistrés rien que pour le .com fin 2017. Du coup, il n’est pas évident de choisir le nom de son projet en espérant qu’il soit disponible .com. Mais l’évidence est incomparable avec les .pays. Le faible taux d’enregistrement au niveau des .pays est un bel atout pour se rassurer que le nom souhaité soit disponible.

 

Comprendre les noms de domaine ou extensions 

En Afrique aujourd’hui, de nombreuses entités créent leur site web en .com, .net, ou encore .org. Certaines préfèrent créer en .fr sans conscience de la portée (ou de la conséquence) du choix de l’extension.

Quiconque crée aujourd’hui une organisation dans un pays donné, lui trouve, en amont et entre autres, un nom et une adresse : on construit ainsi son identité. Dans le monde virtuel, c’est la même chose. La racine, le point de départ de la visibilité sur internet, c’est le nom de domaine.

Il existe des noms de domaine pour différent profil. Historiquement les entreprises commerciales étaient classées dans les extensions .com, les organismes internationaux à but non commercial dans les .org et les entités spécialistes des nouvelles technologies et internet ne démarquaient avec le .net. En langage technique, ces extensions sont appelées « Nom de domaine de premier niveau générique », en abréviation gTLD pour generic Top Level Domain.

Avec l’évolution, les pays se sont vu attribuer des extensions suivant le code ISO à l’instar du .fr pour la France, .co.uk pour le Royaume-Uni ou encore .za pour l’Afrique du Sud. Les extensions des pays sont appelées ccTLD (country code Top Level Domain).

Dans les contrées africaines, l’importance de l’Internet commence à se remarquer. Sur le web, les entreprises, les services publics peuvent désormais être accessibles grâce aux noms de domaine internet de premier niveau national, les emblématiques ccTLD. Ces noms de domaines sont associés à des pays, aux États souverains ou à des territoires dépendants.